samedi 1 août 2020

Corsican Trip

Le boulot, la nouvelle maison (donc travaux car on est un peu maso!), le confinement (etc)… Il fallait qu’on prenne l’air !
Adri commençait sa saison de canyon à Bavella, il avait quelques spots à nous faire découvrir…
"Yaallaa" la motive est au rdv, ya plus qu'à prendre les billets de ferry !

Et quelle belle décision, à cause de ce mauvais coronavirus la saison estivale n’était pas encore lancée et nous avons eu la chance de profiter de certain endroit en mode « seul au monde », la Corse une île déserte!
L’idée était de rester un peu à Bavella et ensuite de faire un petit tour… Mais comme d ‘hab, Bavell’ nous a envoûté et nous n’avons trouvé la sortie que pour rentrer sur le continent ! Pour moi, c’est réellement un endroit coup de cœur…
 Le trip grimpe débute au nouveau secteur d’Adri « A Cupulatta » non loin du secteur « Barring » juste au dessus du Fiumicellu (l’occasion de profiter de quelques vasques avant et après la grimpe =). C’est un secteur à l’ombre le matin, il faut donc être un peu matinal (dur, dur ;-)… Encore une belle trouvaille de Mister Boulon, il n’y a aucune voie à jeter, un régal !
Le fameux départ face au public dans le 8a+ "Beau comme un pou "
Quelques descriptions de voies :
°°° Le 6b+ tout à droite équipé par Guy est un bijou légèrement déversant pour une escalade sur de beaux tafonis.
°°° Le 7a+ juste en dessous propose un départ un peu forçu pour une suite esthétique sur le fil d’une proue.
°°° Le 7a central est joli et esthétique comme sait si bien le faire le granite. La cotation se joue sur un pas de bloc après la vire…
°°° Le 8a+ "Beau comme un pou" en traversée livre un départ face au public puis une traversée cruxiale et une fin pour apprécier…
°°° Le 7c "Brad spit", ça grimpe, ça grimpe et puis c’est très dur sous le relais ;-)
°°° Le 7c sur coinceurs, la fissure du secteur pour un beau mélange des genres ! Certains mettent des runs sur spits, d’autres sur coinceurs… J’adore ! La ligne est pure, évidente, toutes les protections sont bétons, c'est top!
°°° Le 8c "Finition macédoine 3G" concède une grimpe de bloc pour des mouvs en contre-pointe atypiques !
°°° Le 8a "Join tonic sur cul torique" sur le nez offre une belle section bloc sur ce dernier, ballant garantie! S’en suite une remontée de strates faciles et un finish magnifique dans une conque pour clipper le relais.
°°° Enfin le 7a de gauche est long et aérien, on se croirait en grande voie !

La traversée cruxiale de "Beau comme un pou"
Ensuite nous avons enclenché le mode « Trad ». Pour ce faire, Adri nous a emmené au « 3GTRAD » où nous avions le devoir de ramener 3 fissures, 3 lignes évidentes:

°°° Tout d'abord le 7b+ de gauche "L'addiction s'il vous plait" pour un départ sur des petites protec. et une belle fin fissurée...:



°°° Ensuite la plus belle pour ma part: "Harry poppers et la chambre des magrets" 7c, un magnifique dièdre et une fin qui se laisse pas faire:


°°° Enfin la petiote du secteur propose une mono-fissure esthétique pour un 7c teigneux:

Ça y est j’ai repris mes marques et un peu de confiance sur les friends. Je peux donc m’atteler à mon projet « La Barak(a) ». C'est une ligne que nous avions ouverte il y a 2 ans de ça avec Gé. Je n’avais mis qu’un essai dedans, je m’étais lâché dans le haut parce que c'est dur et que je n'avais pas trop confiance aux petits friends posés! J’étais donc repartie bredouille, une revanche était à prendre, c’est chose faite ;-)

La ligne n’a pas pris une ride, pour ma part elle est toujours aussi belle et son escalade variée. Le début propose un layback à doigt puis à main avant d’aborder le 1er crux sur de petites prises de mains et de pieds… Ensuite de vrais coincements de mains avant une remontée physique sur une fissure arrondie avec les pieds à plat! Enfin le finish sur les petits friends avec des pieds délicats à charger et des mouvements à engager jusqu’au relais apporte la dose de piment nécessaire à la satisfaction de la réussite !
Le cadre n'est également pas en reste avec le canyon du Pulischellu non loin pour un arrêt « rivière » et une vue sur le Teghie Lisce et le Corbu depuis le pied de la voie… 


Bavella et ses grandes voies... Comment résister? On en a choisi 1 et on n’a pas été déçu avec « Acqua in Bocca » sur le célèbre Teghie Lisce (ouverte du bas par C.Ascensao, D.Allemand et P.Collin). Encore une pépite ! Le laminoir est superbe et les dalles qui suivent déroutantes comme sait si bien le faire Bavell’, le royaume de la dalle à friction ! Il n’y a aucune prise de mains… Alors poser les pieds bien à plat, le talon vers le bas, surtout rester serein et garder le rythme ! Plus vous perdrez confiance, plus vous glisserez et là il n’y a rien pour se retenir !

Au sommet...
Pour finir, nous avons sorti le perfo ! Adri nous avait parlé d’un mur vierge juste à droite de la grande voie « Linea d’ombra » sur le Punta Chjapponu. Il n’y a pas encore de nom pour ce nouveau lieu de grimpe… Encore une belle trouvaille qu’Adri va sûrement peaufiner cet été, d’autant plus que le secteur est naturellement climatisé par l’air frais du fond de la grotte qui ne voit jamais le soleil, un régal pour l'été!
Le fameux mur encore vierge mais pas pour longtemps!
Et ses formations folles, à base de grosses boulettes!!
Gé se permet d’ouvrir du bas sur coinceurs la fissure ou encore la fesse du secteur et y pose un relais pour une cotation de 7c+. Moins « Bling, Bling » que sa collègue « La Barak(a) » il choisit comme nom « LA PUNK » pour son côté plus dark et hostile!
Gé a l'ouverture de "La Punk"
A moi de m’élancer... Quelle ligne choisir ? J’opte pour le pilier au fond du canyon et je m’essaie à l’ouverture du bas… Je m’engage avec tout mon attirail (coinceurs, crochets, spits, marteau, perfo…), grimpe en libre et me pose délicatement comme je peux à un endroit jugé idéal pour planter un spit ! Une belle voie sort de cette aventure pour une cotation de 7a/+ et un nom qui reste encore à trouver mais sûrement en rapport avec nos belles soirées « Play It »… ? Une bien belle expérience qui me motive à pousser un peu le bouchon dans cette direction, trouver une ligne, l’équiper, la proposer… Quelle satisfaction !
1ère ouverture du bas dans ce beau pilier! Yes =)

Enfin juste avant de remonter sur le bateau pour le continent, Gé pose une dernière voie, cette fois-ci sur spits. Une ligne esthétique sur des « œufs » juste à droite de la mienne avec un finish atypique en cheminée pour une cotation de 8a.

Au moment de notre départ, Jeef avait également ouvert une voie, une ligne évidente au centre mi-spit/mi-trad à découvrir...

Si jamais vous avez la curiosité d’aller visiter ce lieu, attention le pied des voies est un peu scabreux et étroit, je pense que le port du casque est vraiment utile pour l'assureur…

Ça y est notre trip grimpe se termine mais la Corse c’est aussi les plages aux eaux turquoises, les soirées Techno « Play It », les rivières et canyons aux vasques incroyables (mention spéciale pour la Purcaraccia!), les auberges aux spécialités locales dont celle du col de Bavell’… Mais encore la rencontre de certaines légendes qui ont contribuées à l’histoire de ce massif dont Carlos, Jean-Louis, Jeef, Adri, Guy... Une joie pour moi de partager des moments avec eux ! A refaire !
Les célèbres: Jeef, Carlos, Jean-Louis et Adri!
Joli p'tit dèj au col =)
La belle Purcaraccia... Seuls!

Et la cerise sur le gâteau les soirées Techno Corse avec PLAY IT! Tip Top!

lundi 24 février 2020

Guère d'Usure

Claret, falaise mythique proche de Montpellier forgée entre autres par Hugues Beauzile, Pierre Rouzo, Lucien Bérardini et François Fromager. Des personnages forts en gueule qui ont fait son histoire au début des années 90 comme par exemple la fameuse marche "mort aux cons" sur le chemin d'accès en guise de bienvenue!



  


En ce lieu se trouve "Guère d'Usure", une voie de caractère qui me trainait dans la tête depuis un petit moment et pourtant je n'avais jamais pris le temps de m'y atteler... C'est Lulu après quelques essais dedans, qui est sur-motivée pour y retourner et lui tordre le cou! Je profite de cette émulation et du beau partage que procure le fait d'essayer une même voie pour visiter cette belle proue mythique. Lulu ne tardera pas à la plier "Yes, Bravo!" et moi je continue mes runs cette fois-ci avec Camille, la locale de l'étape, qui est à 2 doigts de se l'offrir également "Venga Cam!". 
Pour moi, c'est une voie magnifique mais un peu déconcertante! Et oui, peu importe la forme du jour, je monte et tombe toujours au même endroit! Les essais peuvent être un peu rébarbatifs et durs mentalement malgré la beauté des mouvements!
Le jour où j'ai passé ce maudit crux physique, j'ai clippé le relais! Yeeaaahhhh =)
Amateur de compressions et talons (si vous ne pouvez pas comptez que sur vos pecs #moi!), cette voie est pour vous!
Pour illustrer cette voie, ma pote Carole Palmier en plein crux qui l'a enchaîné l'an dernier =)

La côte Atantique Espagnole

Si jamais l'été vous aimez le "multi-activité", la côte Atlantique Espagnole près de San-Vicente-de-la-Barquera et ses alentours est faite pour vous!

*** D'abord l'Espagne tout simplement pour son côté exotique et dépaysant à travers ses petits villages typiques tels que Santillana-del-Mar ou Potes, mais encore pour sa gastronomie locale faite de tapas dont le succulent "jamon" et pour faire couler le tout son traditionnel cidre asturien!
*** Ensuite l'océan et ses vagues pour les friands de farniente et de surf,
*** Puis les gorges de la Ermida pour le grimpeur amateur de couennes à colonnettes mais aussi pour les baignades dans de belles vasques naturelles ou dans des sources d'eau chaude,
*** Ou plutôt, le plateau de Santa Gadea pour ceux qui préfèrent le bloc sur un beau grès bien stabilisé,
*** Enfin, les Picos des Europa pour les grandes voies ambiance "montagne" sur un calcaire de grande qualité ou tout simplement pour randonner dans un milieu minéral!
Il y aura de quoi contenter la plupart d'entre nous! Et niveau météo, il s'agit bel et bien de la Bretagne Espagnole donc il fait plutôt frais par rapport au reste du pays mais attention la pluie peut vite s’immiscer dans votre planning estival!

samedi 22 février 2020

Vissage de prises en pagaille!

Mon métier : Visser des prises pour créer du mouvement dans un niveau demandé !
Après plusieurs années à ouvrir en tant qu’auto-entrepreneur en compétition essentiellement. Avec pour belles récompenses, la chance d’avoir œuvré plusieurs fois sur les 24h du Mur et les championnats de France dont un en tant que chef ouvreur =)
Depuis maintenant 1 an me voilà aussi associée avec Climb Up dans cette jolie tâche créative (et physique!). 
Une nouvelle aventure!
Un métier pluriel où de nombreuses compétences rentrent en jeu: la créativité, l’esthétisme, le niveau... Passionnant! Mais avant de mettre tout ça en œuvre, il va falloir: laver, trier, sélectionner, hisser... Fatiguant! En revanche, quelle récompense quand un grimpeur descend de votre voie ou votre bloc, le sourire jusqu'aux oreilles en disant "c'est dément"! 
Attention l'ouverture n'est pas une science exacte et parfois il va aussi falloir essuyer: les "c'est trop dur, facile, morpho, bloc..." et j'en passe et ce, malgré votre bonne volonté!

dimanche 22 septembre 2019

GRIMPER

En juin dernier, la dernière finale du Grimper Power Challenge... Une salle de cœur qui passe le relais à Climb Up =)

L'Oeil du Cyclope, des king lines en Brochettes

Datça, une péninsule de bout du Monde...   
Retour sur ce printemps avec Datça qui est un vrai petit coup de cœur pour moi... La vie y est douce, nous sommes loin de tout, un peu isolé mais rien ne manque et vous y trouverez tout le confort dont vous avez besoin... Et oui, Datça c'est le bout d'une péninsule étroite de 80km qui veut se détacher du continent... J'adore =)


C'est notre 2éme trip en ce lieu et en 1an et 1/2, il s'est passé des choses... La bande d'énervée du perfo a encore frappé: Adri Boulon, Ivan Muscat, Seb Bouin, Zorbey Aktuyun et Willam Barchelo sont de véritables boulimiques du caillou qui enchainent aussi bien les köftes que l'équipement de king lines ;-)
De petites pépites voient le jour: Bienvenue dans "l'Oeil du Cyclope"!!

Valentin tâte les rails de colos dans un magnifique 7c...
 Une chose est sûr, ils n'ont pas chômé, l'accès avant leur passage était difficile et propose désormais une marche de 40min, les voies font pour certaines 65 mètres et les points sont en scellement... Un travail titanesque à la hauteur du site =)

Pour nous, ce ne fut que du bonheur d'avoir pu partager avec quelques-uns de ces équipeurs la défriche de certaines voies. Un bien bel échange où tout le monde avait les yeux pétillants tel Adri devant l'étale de la boucherie de Datça!!

Juste un petit grain de sable dans l'engrenage néanmoins pas totalement rédhibitoire mais parfois très contraignant, beaucoup de colos étaient trempées à cause des pluies diluviennes de cet hiver, un fait pourtant plutôt rares... La météo, quant à elle, a été superbe même si finalement il pleut dans la grotte ;-) Mais la motive est là et c'est en mode "battant" qu'il faut aborder les voies. Malgré ce coté très laborieux nous arrivons à tirer notre épingle du jeu en réalisant pour certain (Gé!!) toutes les voies du secteur =).

Voici un petit tour du proprio:

*** "BLOODY MARRIED" 8b+ équipé par Adrien Boulon
Adri en mode trancheuse à Kebab dans son oeuvre ''Bloody Maried" 8b+ signe la 1ère ascension =)
Un beau flash de "Bloody Married" pou Gé
Et Carole qui prend un bon swing dans "Bloody Married", dommage elle ne passe pas loin de la Croix...
*** "COCO-BEL-OEIL" 8c, juste à gauche de "Blooody Married" encore une superbe voie signée Mister Boulon seulement enchainée par "Gigi" Pouvreau... 

*** "..." 8b+/c, juste à droite de "Bloody Married". Gé signe la 1ère ascension de cette voie qui propose un beau 7c en 1ère partie. 
Furkan, un grimpeur Turc enchaine à vue la 1ère longueur
*** "LILY'S EYES" 8c équipée par Seb Bouin. C'est la proue du secteur qui offre 60m de régalade, pour un départ technique, s'en suit une proue déversante sur grosses stalactites et un finish plus intense super sympa. Un 8c collector que Gé et moi ramenons dans la besace =)
Dans le début de la Proue "Lily's Eyes" 8c tout en stalactites...

*** "CHICH COBRAB" 8b+ vous offre l'occasion de vous retrouver face à face avec une tête de Cobra ;-) Une superbe voie confectionné par Ivan Muscat, liberée par moi-même et répété par Gé.

*** sur la gauche de cette dernière: "STORMY DANIELS" 8c encore une oeuvre de Mister Muscat, réalisé seulement par Gérôme.


La Prudence s'impose...
En mode "Brice de Nice" j'attends le Swell!!
Dans ce petit paradis qu'est Datça, il ne faut pas oublier que le secteur de l'"Oeil du Cyclope" reste assez sauvage. Le pied de falaise est un peu scabreux, les voies sont aérées et neuves, il y a donc potentiellement un risque de chute de pierres... Le casque est donc de rigueur pour l'assureur. Sans vous rappeler qu'en Turquie les secours sont inexistants donc soyez prudent...
Mais rassurez-vous les jours de repos vous pourrez troquer votre casque contre une magnifique board !!! Là pas de soucis il ne peut rien vous arriver ;-)

 Enfin il serait dommage de louper le petit déjeuner en ville:
 

Et l'heure de l'apéro chez Husen:

C'est sûr Datça n'a pas fini ne faire parler d'elle, le potentiel en nouvelles voies est conséquent et la vie douce ;-)